Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Edito | Le Grand Prix d'Urbanisme, un ersatz pour Patrick Bouchain ? (15-05-2019)

Le Grand Prix d’urbanisme 2019 a un goût étrange. Attribué à Patrick Bouchain, il laisse croire à un lot de consolation pour celui qui, jusqu’à présent, n’a jamais obtenu le Grand Prix d’Architecture malgré le plébiscite d’une profession à son égard. Faut-il voir dans cet événement un nouvel impair technocratique ? Probablement.

France | Patrick Bouchain

Voilà qui est ironique... peut-être même cynique. Patrick Bouchain se voit décerné le Grand Prix...d’Urbanisme 2019.

Le Grand Prix… d’Architecture lui était pourtant promis (ou presque). Pour l’attribution de cette prestigieuse distinction, le Ministère de la Culture sonde généralement la profession mais aussi critiques, enseignants, journalistes et autres spécialistes de l’art de bâtir par l’intermédiaire d’un formulaire que le Conseil National de l’Ordre des Architectes diffusent auprès de ses inscrits.

Le résultat était, en 2018, sans appel. Patrick Bouchain avait reçu le plus grand nombre de suffrages à l’issue de cette vaste consultation. Son nom a pourtant disparu de la liste des nominés...

Des raisons plus ou moins politiques ont été avancées ; d’aucuns misent sur la proximité de Patrick Bouchain avec François Nyssen, alors Ministre de la Culture, pour qui il a, en son temps, réalisé quelques projets. Cette situation aurait joué en sa défaveur mais le jeu de dupes invite aussi à évoquer un «désistement» de l’architecte. Who knows ?

L’homme de l’art est pourtant, bien au-delà de ses accointances et de son entregent, particulièrement brillant ; son approche est même jugée, par bien des observateurs, exemplaire mais la rue de Valois a curieusement ignoré des années durant l’une des figures les plus émérites de la scène française.

Dès lors, pour combler un vide consternant, un Grand Prix est décerné à Patrick Bouchain, mais un Grand Prix... d’Urbanisme. La distinction est attribuée chaque année depuis 1989, date de sa création, non pas par le Ministère de la Culture mais par celui de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales. Bref, une autre adresse... pour une maladresse ?

L’administration impliquée dans cette curieuse consécration évoque en effet, dans son communiqué de presse, Patrick Bouchain comme «architecte et scénographe» mais jamais comme urbaniste. Pourquoi donc lui attribuer un tel prix ?

A bien y regarder, Patrick Bouchain n’est, après tout, pas homme à être enfermé dans une case. Il se plaît à jouer des concepts et manie l’art et la règle dans des domaines aussi variés que l’architecture, le spectacle, l’éducation et la ville. Aussi, ses prises de positions peuvent relever, pourquoi pas, de l’urbanisme.

Pour autant, Patrick Bouchain semble ne pas avoir fait œuvre d’urbanisme comme tout un chacun pourrait l’entendre au regard des précédents lauréats. En 2018, TER, en 2017, Pierre Veltz.

Pourquoi donc ce choix ? Le Ministère de la Cohésion des territoires cherche-t-il réellement à défendre une nouvelle conception de la ville ? Soutient-il l’«urbanisme démocratique» que Patrick Bouchain appelle de ses vœux ? La machine technocratique s’emballe et fait presque sourire.

Alors voilà que revient, après avoir retourné la question dans tous les sens, la sensation d'une récompense aux allures de lot de consolation pour celui qui a été, trop longtemps, ignoré des honneurs.

Jean-Philippe Hugron

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de Randja

La jolie expérience que nous vivons actuellement sur notre chantier de la maison du technopôle à Saint-Lô illumine notre année 2018. La phase de construction nous procure du plaisir et une satisfaction savoureuse....[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'Avenier&Cornejo

2018, année de l’engagement… pour l’environnement…la société… et l’Architecture a son rôle à jouer. Alors nous avons communiqué… exposition à New York sur...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de Dominique Coulon et associés

En 2018, l'agence a remportée sept concours et a été nominée au EU Mies Award ainsi qu'à l'Équerre d'argent pour le théâtre à Freyming-Merlebach (57). Les logements pour personnes...[Lire la suite]