Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Journées d'Architectures à Vivre

28/0428/04

La nouvelle édition des Journées d’Architectures À Vivre se profile déjà, avec l’ambition d’ouvrir cette année encore les portes de plus de 500 projets. Vous êtes invités à présenter vos réalisations, lesquelles seront en lice pour deux grands prix et des prix spéciaux. Une sélection de maisons sera également présentée lors de points presse régionaux à Paris, Bordeaux, Nantes, Lille et Lyon. Inscription jusqu'au 28 avril 2017.

Les 16, 17, 18 juin et 23, 24, 25 juin 2017, joignez-vous à nous et faites visiter vos propres réalisations d’habitat individuel, qu’il s’agisse de maisons, appartements, lofts, extensions ou encore rénovations. L’occasion de contribuer à l’essor d’une culture de l’architecture et de faire connaître votre travail auprès du grand public !

Pour participer, c’est très simple : il vous suffit de vous connecter et de nous soumettre directement vos projets en ligne. Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

Début juin 2017, vous trouverez en kiosque le numéro spécial du magazine Architectures à vivre consacré aux Journées : il présentera une sélection des réalisations visitables. La vôtre y apparaîtra peut-être !

Pour plus de renseignements : https://www.journeesavivre.fr/faq

Pour s'inscrire : https://www.journeesavivre.fr/architectes

tos2016

Notice |Casa MO par Gonzalo Mardones Viviani

Gonzalo Mardones Viviani aime à citer son maitre Alberto Cruz Covarrubias pour qui, un architecture sans idée relèverait simplement de la construction. «Il est à mon sens l’architecte le plus profond de la...[Lire la suite]

Album-photos |Villefranche-sur-Mer : CAB à bonne école

«Ce projet est un hold-up sur le paysage», affirme Bita Azimi, associée de l’agence niçoise CAB. A quelques pas de la Citadelle Saint-Elme de Villefranche-sur-Mer (06), la nouvelle école maternelle livrée...[Lire la suite]


Album-photos |Mazette ! Quelle extension !

Dans la vallée du Gard, un mazet n’attendait plus qu'une seconde jeunesse. Pour ce faire, une extension lui a été imaginée, un volume de béton, «monolithique et sculptural» selon ses concepteurs,...[Lire la suite]