tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Construire en pierre structurelle 2018

09/0422/05

L’ENSA Paris-Val de Seine organise chaque année un concours d’idées autour de la pierre structurelle en partenariat avec la société Alphapierre. La date limite d’inscription est fixée au 9 avril 2018.

La vocation de ce concours est de sensibiliser les étudiants à l’utilisation de la pierre dans les domaines contemporains de la construction et de l’aménagement urbain. Pour l’édition 2018, le thème retenu pour le concours Construire et pierre structurelle est «L’eau et la pierre».

Cette cinquième édition du concours est ouverte à l’ensemble des étudiants des ENSA, de l'ESA et de l'INSA, ainsi qu’aux étudiants en écoles d’ingénieurs. 
La date limite d’inscription est fixée au 9 avril 2018 et les projets sont attendus pour le 22 mai 2018. 
La remise des prix aura lieu le 12 juin, l’ensemble des projets étant exposé du 11 au 22 juin.

Le règlement du concours détaille les attendus et documents devant constituer le dossier du projet, ainsi que la fiche d’inscription.

Pour plus de renseignements : https://www.paris-valdeseine.archi.fr/a-la-une/le-concours-construire-en-pierre-structurelle-2018-est-lance.html

tos2016

elzinc

Portrait |Jorge Ayala, un architecte sans architecture ?

Jorge Ayala poursuit son activité loin des chantiers, loin même des plans d’exécution. L’horizon du professionnel s’est élargi et l’imaginaire peut aisément s’émanciper des...[Lire la suite]

elzinc novembre

Portrait |Bruno Rollet, des nouvelles du front ?

Les conditions difficiles d’exercice du métier d’architecte ou encore la réduction des prérogatives d’une profession amènent de nouvelles pratiques. Dans ce contexte, l’angle d’attaque social...[Lire la suite]


elzinc

Portrait |Chen Kuen Lee, après Scharoun

Voilà une carrière qui force la curiosité. En 1931, Chen Kuen Lee quitte la Chine pour rejoindre l’Allemagne. Il y étudie l’architecture et travaille aux côtés de Hans Poelzig et Hans Scharoun. Il...[Lire la suite]