L'année 2010 de Anne Démians

«Il n'y a pas de sujet qui ne puisse être jubilatoire», disait Anne Démians en 2007. Pour preuve les projets suivants de cette année 2010 où le plaisir de concevoir est palpable. «Je déteste les réalisations qui mettent en avant une expression plastique et des choix irrationnels, cela me paraît déplacé par rapport aux enjeux actuels de l’architecture», dit-elle encore. 

   1/11