tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Canopea® : un projet d'avenir soutenu par Metsä Wood en réponse à l'engorgement urbain

Avec 908.72 points sur 1.000 points possibles, Canopea®, le projet de la Team Rhône Alpes, a devancé les 17 autres prototypes en lice lors de l’édition 2012 du Solar Decathlon. Considéré comme un projet innovant, Canopea® a étonné le public et les membres du jury par son inventivité et sa complexité.

Infomercial

Metsä Wood a tout de suite adhéré à ce projet. Industriel spécialisé en solutions bois haute performance et éco-responsables, Metsä Wood s’est reconnu dans cette démarche de recherche et cette exigence de qualité. Le caisson Kerto-Ripa® en plancher est apparu comme une solution idoine pour la surélévation.

02(@SDEurope)_S.jpg La Team Rhône Alpes a construit à Madrid les deux derniers étages d’une 'Home-Tower', composés d’un logement individuel et d’un espace partagé. Surface, indépendance, clarté, vue dégagée à 360°, tels ont été les maîtres-mots du projet.

Dans le cadre de son partenariat avec l’équipe rhônalpine, Metsä Wood a conçu et fourni les caissons Kerto-Ripa® nécessaires pour réaliser les deux derniers planchers supérieurs de la tour. Le plancher Kerto-Ripa® de Metsä Wood combine trois atouts qui en font un matériau éprouvé pour la surélévation :

1. La performance technique
Le caisson Kerto-Ripa® est un système capable de franchir des portées de 12 mètres en plancher et 20 mètres en toiture. Grâce à sa préfabrication et à sa légèreté, il permet une rapidité et une simplicité de montage, même en hauteur.

03(@MetsaWood).jpg 2. Un système sous Avis Technique
L’originalité du caisson Kerto-Ripa® vient de son principe de collage structurel entre les nervures en Kerto-S et le(s) platelage(s) en Kerto-Q, contrairement aux caissons bois traditionnels assemblés mécaniquement. C’est sur cette innovation technologique que porte l’Avis Technique, qui valide la fiabilité règlementaire en termes de performance mécanique et de stabilité au feu.

3. Une liberté architecturale
Grâce à ses grandes portées, l’utilisation du caisson en plancher offre un large volume d’exploitation intérieur sans murs porteurs. Dans le projet Canopea®, cette liberté architecturale s’est traduite par un espace central de vie ouvert, pensé de manière modulable pour s’adapter aux usages et besoins évolutifs des habitants.

04(@SDEurope)_S.jpg Pour en savoir plus :

Metsä Wood France
Division Construction, service projets | Immeuble Le Doublon | Bâtiment A | 11 avenue Dubonnet | 92407 Courbevoie Cedex
T. 01.41.32.36.36
projet.construction[at]metsagroup.com
www.metsawood.fr

elzinc novembre

Portrait |Pour ne plus avoir d'a priori, schneider+schumacher

L'architecture allemande est particulièrement méconnue depuis «l'autre côté du Rhin». Elle se résume bien souvent à l'austère image d'une rigueur ascétique, à un art...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |Porro-de la Noue, à la poursuite du conte

L’histoire continue. Un univers de vitraux, d’oiseaux, d’ogives, de seins et de tétons. L’exubérance n’a d’égal que la dignité qu’offre l’architecture à ses usagers....[Lire la suite]


elzinc novembre

Portrait |Qui sont les architectes de Donald Trump ?

Des honoraires impayés ? Des vidéos sulfureuses ? Des interviews réécrites ? Des commandes providentielles ? C'est un peu le programme réservé aux architectes de Donald Trump. Le Courrier...[Lire la suite]

elzinc

Portrait |La fine équipée de Monica Donati

Le collectif avant tout ! Monica Donati s’empresse de présenter tous ses collaborateurs. Elle évoque même avec enthousiasme un nouveau projet d’association - 300% - qu’elle monte avec Margot-Duclot et Paul...[Lire la suite]

elzinc novembre

Portrait |Bruno Rollet, des nouvelles du front ?

Les conditions difficiles d’exercice du métier d’architecte ou encore la réduction des prérogatives d’une profession amènent de nouvelles pratiques. Dans ce contexte, l’angle d’attaque social...[Lire la suite]

elzinc novembre

Portrait |Qui sont les architectes de Donald Trump ?

Des honoraires impayés ? Des vidéos sulfureuses ? Des interviews réécrites ? Des commandes providentielles ? C'est un peu le programme réservé aux architectes de Donald Trump. Le Courrier...[Lire la suite]