CLIPS PARTENA JUIN 2014

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Passage : l'esthétique et le savoir-faire au service des portes et poignées

Il y a une quinzaine d’années, David Laredo et Antoine Adda créaient Passage. Ils ont acquis aujourd’hui la réputation de spécialistes des portes et poignées. Précurseurs, ils ont été les premiers Français à s’intéresser véritablement à cet univers et à le partager avec architectes et designers.  

Infomercial

Des portes et des poignées. Un style

Chez Passage, le conseil est personnalisé, le travail sur mesure et la démarche créative. Soucieux de proposer des solutions originales et adaptées à la demande du client, le projet architectural reste la préoccupation primordiale de David Laredo et Antoine Adda.

02(@Passage).jpgUn espace dédié

Depuis janvier 2011, Passage expose l’intégralité de ses collections dans un show-room de 350m² situé dans le 15e arrondissement de Paris. Les deux étages sont entièrement consacrés aux portes et aux poignées.

Au rez-de-chaussée : les collections de poignées traditionnelles ou encastrées, les boutons de meubles ou de tirage ainsi que les poignées et crémones de fenêtre. Au niveau bas : plus d’une centaine de modèles de portes sont mis en scène. Portes battantes, coulissantes, invisibles ou sur pivot ainsi que des boiseries, en acier Corten, en verre ou en béton sont exposées.

C’est dans ce contexte que Rimadesio, marque prestigieuse, a trouvé une place de choix. En effet, dans le cadre de l’ouverture de ce nouvel espace, Passage met en scène portes, bibliothèques et meubles signés Giuseppe Bavuso pour Rimadesio.

03(@Passage)_B.jpgUne inspiration novatrice

Passage s’est diversifié et propose, depuis cinq ans, ses propres créations. Qu’il soit inspiré d’un voyage ou d’une rencontre, le processus novateur est à l’honneur. Attentifs aux contraintes des architectes et sensibles à leur diversité, les deux associés font appel au savoir-faire d’artisans aux compétences spécifiques permettant la réalisation de prototypes originaux et singuliers.

Ces modèles issus d’une recherche sur les techniques de fabrication sont également à découvrir au show-room Passage. De même en est-il d’une sélection de poignées dessinées par des designers et architectes de renom.

04(@Passage)_S.jpgLes nouveautés chez Passage

  • > Les portes sous-tentures appelées également Invisibles ;
  • > Les systèmes d’ouverture automatique destinés aux particuliers ;
  • > Les verres feuilletés avec inclusion de papier, tissus ou résille métal ;
  • > Les effets de matières.

05(@Passage)_S.jpgShowroom :

7 rue Paul Barruel | 75015 Paris
Ouvert du mardi au vendredi, de 10h00 à 19h00 et le samedi, de 11h00 à 19h00.

En savoir plus :

Passage | David Laredo
7 rue Paul Barruel | 75015 Paris
T. +33 (0)1.55.78.20.30
info[at]passage-porte.com
www.passage-porte.com

c

Chronique |Bien prétentieux, le Grattacielo della Regione Piemonte à Turin

Avec sa livraison prévue en 2014, le Grattacielo della Regione Piemonte sera bientôt le plus haut gratte-ciel d’Italie. Un motif de réjouissance ? Certes signé d’une figure reconnue de...[Lire la suite]

Design in

Actu |César Pelli : «Je ne crois pas que la tour intimide»

Graciela Marín, journaliste au quotidien généraliste chilien La Tercera, revient dans l’édition du 2 septembre 2012 sur la construction de la tour Costanera, la plus haute de Santiago du Chili, à 'Sanhattan',...[Lire la suite]

tos

Actu |César Pelli : «Je ne crois pas que la tour intimide»

Graciela Marín, journaliste au quotidien généraliste chilien La Tercera, revient dans l’édition du 2 septembre 2012 sur la construction de la tour Costanera, la plus haute de Santiago du Chili, à 'Sanhattan',...[Lire la suite]

LCDLA

Entretien |A Mexico, Richard Meier : moderno, mode-e-e-e-e-eerno !

En France, les architectes japonais ont bonne place. Au Mexique, les agences anglo-saxonnes ne déméritent pas. Richard Rogers par exemple mais aussi Richard Meier. Avec ce dernier, Juan José Kochen, journaliste pour la revue...[Lire la suite]

tos

Chronique |IGH : Paris frustrée, Paris libérée ?

Paris en veut. A l’ouest, à l’est, au nord, au sud. Des tours, oui ! Rectangulaires, triangulaires, trapézoïdales... Blobesques ? Non, trop cher. La collection de sculptures est encore virtuelle. En 2017,...[Lire la suite]

LCDLA

Enquête |La Tour Montparnasse, lumière(s) sur un gratte-ciel

Alors que La Défense, dans les années 60, développait un schéma ordonné aux volumes prédéfinis et contraints, reliquat d'un modèle français de la tour, Maine-Montparnasse...[Lire la suite]