tos

Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Lycée de 800 élèves, Dammartin-en-Goële / Phine Dottelonde & Associés avec Phine Weeke DottelondeLycée de 800 élèves, Dammartin-en-Goële / Phine Dottelonde & Associés avec Phine Weeke Dottelonde

Brève | Résultats Trophées Bois Ile-de-France : un matériau incontournable (16-12-2014)

Le CNDB et Francîlbois, soutenus par la Région Ile-de-France et l’Inter-profession nationale France Bois Forêt, ont organisé la première édition des Trophées Bois Ile-de-France. Le jury, composé de personnalités professionnelles du bâtiment et d’organisations institutionnelles régionales*, a dévoilé et récompensé les équipes lauréates lors de la cérémonie de remise des Trophées, sur le Pavillon Bois au Salon des Maires et des Collectivités Locales, le mardi 25 novembre 2014. Communiqué.

Bois | Ile-de-France

Le palmarès 'Trophées Bois Ile-de-France' a pour objectif de valoriser un ensemble d’opérations bois réalisées en Ile-de-France, région qui regorge de réalisations exemplaires tant en construction neuve et en rénovation qu’en aménagement intérieur, pour toutes les typologies de bâtiments. C’est grâce à cette exemplarité que la Région tire son épingle du jeu et que le bois continuera sa percée dans le monde de la construction et de l’aménagement.

Les besoins de la Région en construction, rénovation et aménagement sont importants et le bois sait y trouver sa place comme matériau incontournable. Face aux enjeux de la densification urbaine, le bois se démarque tout particulièrement grâce à ses nombreux atouts. La preuve par l’exemple : la rapidité de mise en oeuvre grâce aux méthodes de préfabrications, la souplesse des assemblages d’ossature in situ, la réduction des nuisances de chantier qui permettent à la construction bois de s’adapter aux situations les plus complexes d’accessibilité de chantier, de remplissage des 'dents creuses', de surélévations et de réhabilitations.

L’aménagement intérieur et le design avec le bois rencontrent également un fort succès dans la région. En témoignent les nombreux projets reçus dans cette catégorie qui comptabilisait plus d’un tiers des réalisations déposées pour cette première édition des Trophées Bois Ile-de-France.

Pour cette première édition des Trophées Bois Ile-de-France, ce sont près de 60 réalisations qui ont été déposées par les équipes de maîtrise d’ouvrage ou maîtrise d’oeuvre pour concourir dans trois grandes catégories.

02(@SKP)_B.jpg1. Logements collectifs, individuels et extensions

1er prix : Habitat partagé, Bagnolet / SKP Architecture
Le projet consiste en la réalisation d’une maison à usage d’habitation d’une SHON de 142,50 mètres carrés, sur un terrain très long de 261m². Pour l'exploiter au mieux, l'agence a choisi de construire deux maisons disposées de part et d’autre de la bande. Sur rue, la maison A est à l’arrière du terrain de la maison B. Chacune de ces maisons est traversante et dispose d’un jardin à l’avant et à l’arrière.

Pour respecter les bâtiments environnants - notamment la maison existante toute proche - et être en cohérence avec le tissu, les architectes ont fait le choix de ne pas bâtir au-delà de R+2, ce qui correspond à la majeure partie des maisons de la rue. La maison A est en R+2 et conserve l’alignement sur rue tandis que la maison B n’excédera pas R+1 pour respecter les règles du POS. 

03(@Paul Raftery)_S.jpg2e prix : Un nouveau bâtiment pour la maison de l’Inde, Paris / Lipsky + Rollet architectes
Le projet architectural, en accord avec les règles d’urbanisme de la Ville de Paris et de la Cité Universitaire, respecte tout particulièrement les vis-à-vis avec les autres maisons alentours et avec la Maison de l’Inde d’origine. Il s'agit d'une conception en forme de L implantée au Nord de la parcelle, générant un patio avec la maison d’origine et dialoguant visuellement avec celui de la Maison du Brésil. Le patio créé est ouvert vers le Sud afin d’offrir un maximum de lumière naturelle aux espaces de vie et les bureaux.

04(@Studio Nemo)_S.jpgPrix spécial : 77 logements locatifs sociaux, à Clamart / Studio Nemo
Le projet s’est orienté vers une composition respectant la morphologie du quartier à caractère résidentiel : trame orthogonale, volumétrie R+1, R+1+C, trame verte des jardins, voies étroites, logique de venelles à usages mixtes. Il met en exergue les contraintes et les atouts : la prise en compte des notions de bon voisinage, pas de co-visibilité avec les parcelles voisines, des nuisances minimes grâce à des délais de chantier courts, tirer parti de l’enclavement du terrain en mettant à l’abri les usagers des circulations voitures, conforter l’aspect résidentiel des lieux.

L’organisation du plan de masse optimise l’orientation des constructions à l’ensoleillement. Tous les logements ont une orientation Sud. La distribution de ceux-ci par le réseau de contre-allées et cheminements piétons renforce la convivialité des usages.

09(@Fernando Javier Urquijo-Studio Milou architecture).jpg2. Aménagements intérieurs

1er prix : Carreau du Temple, Paris / Studio Milou Architecture
La restauration du Carreau du Temple puise sa justesse dans cette même veine. Elle révèle une architecture épurée dans une réhabilitation minimale restituant, ainsi, l’un des rares témoins de la grande tradition des architectures métalliques parisiennes du 19e siècle, de surcroît classé à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

L’effacement courtois dont studio Milou architecture fait preuve dans cette mise en oeuvre n’a cependant pas freiné sa capacité à tirer profit des volumes pour mieux réinterpréter l’esprit du lieu et sa qualité d’usage. Deux conditions qui sont autant essentielles à l’exploitant qu’aux visiteurs puisque le Nouveau Carreau du Temple sera un repère à l’échelle du quartier et de la capitale, mais aussi 'l’écrin' des évènements parisiens à venir.

06(@Thierry Lewenberg-Sturm)_B.jpg2e prix : IN/OUT Projet Mantille, Boulogne-Billancourt / Architecte DTACC ; Designer Jouin Manku
Le projet IN/OUT est un campus de bureaux de plus de 36.000m², situé sur un ancien fief industriel de l’ouest parisien, en bord de Seine. Cette usine des années 1930, dédiée à la fabrication d’outils de téléphonie, connaît un destin similaire à celui de nombreux bâtiments industriels de la commune de Boulogne, actuellement en pleine restructuration.

La Société Foncière Lyonnaise, propriétaire du bâtiment depuis 1999, a mandaté les agences DTACC et Jouin- Manku, pour y créer un projet ambitieux et novateur. Ce chantier unique allie la restructuration lourde d’un bâtiment de 7 étages réhabilité en bureaux à la création d’un Pavillon de services.

07(@Phine Dottelonde)_S.jpg3. Bâtiments publics, équipements et tertiaires

1er prix : Lycée de 800 élèves, Dammartin-en-Goële / Phine Dottelonde & Associés avec Phine Weeke Dottelonde
La création de ce lycée de 800 élèves répond à deux objectifs principaux : la croissance de la demande d’accueil dans le Nord du district de Mitry-Mory et l’élargissement de l’offre de formation, dans ce secteur excentré, dans les filières professionnelles et particulièrement dans le secteur Logistique et Transport.

Il comprend un amphithéâtre, un CDI, un foyer, des vestiaires, une demi-pension, des ateliers lourds, une piste à engins poids lourds et sept logements et vise une Certification HQE®. L’une des contraintes majeures résidait dans la limitation des nuisances sonores et visuelles des ateliers lourds. Leur implantation, à l’extrémité Nord, en limite de parcelle, apporte une réponse efficace. Les logements de fonction et internat, placés à l’opposé, offrent une séparation claire jour / nuit.

Les locaux d’enseignement et collectifs s’organisent de part et d’autre de 'la rue intérieure' sur un axe majeur Nord / Sud. Un soin particulier est apporté aux espaces de transition et galeries où se concilient vues lointaines sur le paysage rural et vues rapprochées sur les cours et jardins intérieurs. La maîtrise des échelles crée un petit campus ouvert très apprécié des utilisateurs.

08(@Didier Boy de la Tour).jpg2e prix : Groupe Scolaire Abdelmalek, Nanterre / Nicolas Favet Architectes
L’architecture de ce bâtiment est à la fois contemporaine et expressive affirmant l’identité de la nouvelle ZAC de Sainte-Geneviève. L’implantation du groupe scolaire favorise l’insertion urbaine, la qualité d’usage et la conception bioclimatique. Dans le cadre de cette construction, sont optimisés : le chauffage passif des bâtiments, l’équilibre entre compacité et enveloppe performante, la stratégie d’éclairage naturel pour tous les espaces, la stratégie de confort hygrothermique.

La rue intérieure distribue les différents pôles ce qui permet d’organiser les activités et le fonctionnement général par un espace tampon et régulateur. Par sa volumétrie, l’utilisation de dispositifs environnementaux (sheds, panneaux photovoltaïques) et le choix résolu du bois naturel et coloré donne à lire une image sobre mais ludique, contemporaine et environnementale du groupe scolaire.

05(@Fernando Javier Urquijo-Studio Milou architecture)_B.jpgCarreau du Temple, Paris / Studio Milou Architecture* Le jury était composé de : Antoine Baugé, Ingénieur Bois, Sylva Conseil / François-Régis Cypriani, Directeur de l’aménagement, Plaine Commune Grand Paris / Bertrand Delaunay, Président, SAS Aux Charpentiers de France / Hervé Demeure, Co-gérant fondateur de Continental Foncier / Emmanuel Gazeau, Eiffage / Pascal Gontier, Architecte, Atelier Pascal Gontier / Yves Lion, Architecte / Patrick Maillard, Président, société Brard / Jean-Marc Pauget, Expert Délégué, CNDB / Hervé Pinget, Directeur Général, OPH Montreuillois / Yannick Piau, Présidente d’Ekopolis, Présidente du CAUE du Val-de-Marne / Fabien Richard, Dirigeant, Arc-Ebénisterie / Bruce Sangouard, Chargé de mission bois construction, Francilbois.

10(@SKP).jpgHabitat partagé, Bagnolet / SKP Architecture

Réagir à l'article


tos2016
elzinc

Présentation |Un art de la douceur, Atelier Martel

Sur un élégant dossier consacré à la Maison d’Accueil Spécialisée pour épileptiques à Dommartin-lès-Toul, Atelier Martel fait figurer son nom en lettres capitales ainsi que les mots...[Lire la suite]

elzinc

Visite |Baukunst, d'une splendide ambiguïté

L’histoire est un brin absurde. Sous une pluie drue, elle est encore plus difficilement intelligible. Adrien Verschuere, architecte et associé fondateur de Baukunst, s’efforce pourtant d’être clair. Il serait question...[Lire la suite]


elzinc

Visite |CAB, hold-up sur le paysage

CAB, encore CAB. La CAB, dit-on d’ailleurs. Equerre en poche, un coup de projecteur inespéré pour l’agence niçoise. Au Courrier de visiter la réalisation primée à La Trinité ainsi...[Lire la suite]

elzinc

Présentation |Un art de la douceur, Atelier Martel

Sur un élégant dossier consacré à la Maison d’Accueil Spécialisée pour épileptiques à Dommartin-lès-Toul, Atelier Martel fait figurer son nom en lettres capitales ainsi que les mots...[Lire la suite]

elzinc

Notice |Casa MO par Gonzalo Mardones Viviani

Gonzalo Mardones Viviani aime à citer son maitre Alberto Cruz Covarrubias pour qui, un architecture sans idée relèverait simplement de la construction. «Il est à mon sens l’architecte le plus profond de la...[Lire la suite]

elzinc

Visite |Baukunst, d'une splendide ambiguïté

L’histoire est un brin absurde. Sous une pluie drue, elle est encore plus difficilement intelligible. Adrien Verschuere, architecte et associé fondateur de Baukunst, s’efforce pourtant d’être clair. Il serait question...[Lire la suite]