Le Courrier de l'architecte - Retour à l'accueil

Entrez votre e-mail pour vous inscrire

Chronique | Le Jury du Pritzker Prize, a chain of fools (06-03-2019)

Comment peut-on arriver, à la suite d’un débat probablement animé, à choisir Arata Isozaki ? Le Courrier de l’Architecte s’est procuré l’enregistrement benallesque des (faux) échanges entre les membres du jury du Pritzker Prize qui, autour de la table, semblent ne former qu’une chaîne de fous...

Pritzker 2019 | France

Pour rappel, le jury 2019 était composée de :
Martha Thorne (Directrice exécutive du Pritzker Prize) : Doyenne de l’IE School of Architecture & Design.
Madrid, Espagne.
André Aranha Corrêa do Lago: Ambassadeur du Brésil au Japon
Richard Rogers: Architecte et Pritzker 2007. Royaume-Uni.
Kazuyo Sejima: Architecte et Pritzker 2010. Japon.
Benedetta Tagliabue: Architecte. Espagne.
Ratan N. Tata: Chairman Emeritus of Tata Sons, the holding company of the Tata Group. Inde.
Wang Shu: Architecte et Pritzker 2012. Chine.

[début du faux enregistrement]

Martha Thorne : Je vous propose d’ouvrir les débats sur la désignation du prochain Pritzker. Alors, à qui souhaitez-vous attribuer la médaille 2019 ?

Wang Shu: David Chipperfield !

Richard Rogers : Ce collabo parti chez les schleus !? Ce rigoriste Speero-maniaque ? Camarde, ressaisis-toi. David Chipperfield : never !

Kazuyo Sejima : Et si nous choisissions un architecte japonais pour changer ? Cela fait bien cinq ans que le Pritzker n’est pas revenu à l’un de mes compatriotes ! Une éternité !

Benedetta Tagliabue: Bonne idée, tant qu’il ne va pas à Santiago Calatrava…

Kazuyo Sejima : Benedetta, je crois que tu as un pokemon sur les oreilles, tu permets que je te flashe ?

Wang Shu: Pöökemmon ? C’est qui ? Un élève d’Alvar Aalto?

Martha Thorne : On m’a parlé un jour d’un architecte français qui avait plus de prix qu’un haut-gradé nord-coréen a de médailles… ça vous dit quelque chose ?

Benedetta Tagliabue, Wang Shu : … un français ???…

Ratan N. Tata: Sinon j’ai bien une cousine qui…

Richard Rogers : Mais qui êtes-vous, au fait ? Pourquoi êtes-vous là ?

Kazuyo Sejima: Et si nous le donnions à Tadao ? Il a un pied dans la tombe, non ?

Martha Thorne : il l’a déjà !

Kazuyo Sejima: Le pied ?

Martha Thorne : Le Pritz’, Kazu', le Pritz'!

Richard Rogers : Ah bonne idée ! ‘me f’rait bien un Spritz, Martha ! Balance l’apérol ! J’aurais l’impression d’être à la Biennale de Venise ! 

André Aranha Corrêa do Lago: Avez-vous pensé à Elizabeth ?

Benedetta Tagliabue, Wang Shu, Martha Thorne : QUI ???

Richard Rogers : Fameux cet apérol ! Martha, tu m’en ressers un autre ?

Benedetta Tagliabue : Quel macho tu fais ! t’as deux bras, deux jambes...tu vas te le chercher toi-même ! Avez-vous seulement pensé à l’accorder à une femme ?

Wang Shu : à Denise Scott Brown ?

Kazuyo Sejima: Elle, c’est pas les deux pieds qu’elle a dans la tombe ?

Martha Thorne : Kazzz' ! Bon sang! Occupe-toi de ton PokemonGo !

Benedetta Tagliabue : De femme, j’en vois bien une !

Richard Rogers : Alejandra Aravena ? Shigera Ban ? Taya Ita ?

Benedetta Tagliabue : Une grande et belle !

Wang Shu : ma femme est plutôt petite et moche si tu penses à elle...

Benedetta Tagliabue : C’est vrai qu’elle fait beaucoup pour toi… mais je pensais à quelqu’un d’autre…

Richard Rogers : Tournée générale ! Aperol per tutti !

Martha Thorne : Voyons, Ben’… accouche! J’ai un drink avec Rem dans une heure.

Benedetta Tagliabue : MOI ! Martha ! MOI !! 

Martha Thorne : toi ?

Benedetta Tagliabue : Alejandro l’a bien eu après avoir été pendant des années membre du jury ? Tu ne crois pas que c’est mon tour ?

Richard Rogers : Ton tour ? Tournée générale !

Kazuyo Sejima : Quelqu’un aurait-il un chargeur pour I-phone ? Je devine un Pikatchu derrière le paperboard...

Martha Thorne : Ka', assieds-toi...

André Aranha Corrêa do Lago: Pourriez-vous considérer un moment le travail d'Elizabeth !?!?

Richard Rogers : C’est la luuuuutte finaleeeuuuuu

Martha Thorne : Arrêtez bon sang, arrêtez ! 

Kazuyo Sejima : Arata ? Quelle bonne idée ! Un Japonais. Ca faisait longtemps !

Wang Shu : Arata ? J’aime, j’aime, j’aime !

Richard Rogers : chain of foooools !

Martha Thorne : Every chain, has got a weak link… Arata, banco pour 2019 !

Richard Rogers : Spritz party!

[fin du faux enregistrement].

Réactions

CJGuillen | Architecte | Letur-Albacete-Espagne | 13-03-2019 à 17:59:00

C'est dans les années 80, pendant mes études d'architecture à l'ETS de Madrid que j'ai découvert l'oeuvre de Arata Isozaki. J'ai été extrêmement surpris par sa capacité de créer une architecture dans une géométrie pure. Frais, clair et d'une grande nouveauté dans sa manière de faire, il a construit les fondations d'une nouvelle dimension de l'Architecture. Un maître majeur, son oeuvre remarquable sera présente pour toujours.

CJGuillen | Archiecte | Letur-Albacete. Espagne | 07-03-2019 à 09:08:00

Cuando en mis años de estudiante de arquitectura, en la ETS de Madrid, conocí la obra de Arata Isozaki, me sorprendio enormemente esa capacidad de crear esa arquitectura dentro de una geometría pura. Fresco, limpio y novedoso en su hacer, puso los cimientos de una nueva dimensión de la Arquitectura. Un maestro de primera linea, ahí está su admirable obra para siempre.

Cyp | Président | Paris nice | 07-03-2019 à 05:21:00

Arata Isozaki. Mais de quel droit pouvez vous vous exprimer de la sorte dans une revue d,architecture qui plus est? Vous stigmatisez, les vieux! Les japonais! Les Hommes! Vous insultez le jury qui a voté en conscience immanquablement.! C’est inadmissible. Pour votre information, Jean Nouvel himself vient de le déliter publiquement…mais peut être que vous détestez aussi l’oeuvre De ce “viel Architecte sans talent pour vous, allez savoir?

Réagir à l'article


Album-photos |L'année 2018 de TVAA

L’année 2018 de Thierry Van de Wyngaert Architectes Associés (TVAA) a commencée en fanfare par une exposition à la Galerie d’architecture et la publication d’une monographie dans la collection We...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Fresh Architectures

2018 a été une très belle année pour FRESH Architectures. A ce titre, ALLURE s’est affirmé comme le projet phare, mené de concert par nos équipes et par celles de notre partenaire : ITAR...[Lire la suite]


Album-photos |L'année 2018 de Jean-Pierre Lott

2018 a été une année « sudiste » qui a vu l’achèvement de deux projets monégasques, le Stella et les Cigognes, le démarrage de la Villa Troglodyte toujours à Monaco. Mais aussi 2...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 d'Atelier(s) Alfonso Femia

Atelier(s) Alfonso Femia est la nouvelle dénomination de l’agence 5+1AA depuis 2017.  Les Atelier(s) Alfonso Femia développent des projets participant à la transformation des villes méditerranéennes et...[Lire la suite]

Une villa possède une relation unique, poétique avec son parc ; un dialogue fait de références visuelles et de perceptions, de relations collectives et «intimes». Notre proposition veut créer un moment de réflexion afin de permettre à la Villa Bo

Album-photos |L'année 2018 de Bechu & Associés

Une année riche en projets à toutes les échelles (urbaine, architecturale et intérieure avec notre équipe Volume ABC) pour notre agence familiale et internationale qui se prépare à fêter ses 100...[Lire la suite]

Album-photos |L'année 2018 de Perraudin Architecte

La France, la Suisse, le Liban et le Sénégal furent des lieux de développement et de recherches sur la sobriété constructive. La terre non stabilisée a été éprouvée par les...[Lire la suite]